Domaine des étangs bleus

Salut cher copain voyageur ! Heureux de te retrouver 😉

Dans cet article, nous te proposons de partir à la découverte du Domaine des étangs bleus , une expérience Nature pour vivre tel un Robinson et revenir à la condition d’homme des bois (ou presque lol). Nous sommes certains que ça te tente !

Alors suis nous hors des sentiers battus et viens te ressourcer au milieu de la forêt !

P1030833P1040019

S’y perdre

Au fond des bois se cachent parfois des trésors méconnus, des lieux qui te redonnent l’énergie que notre monde moderne s’applique à t’enlever. Ce n’est pas pour rien que la plupart des grandes forêts abritent des histoires légendaires, des croyances mystiques… C’est parce qu’au sein de celles-ci, l’imaginaire n’a d’égal que le calme et la contemplation.

C’est donc au milieu des arbres que nous sommes venus nous perdre, en un week-end de printemps encore un peu serti des grisailles de l’hiver.

La route ne fut pas longue pour rejoindre notre destination. A peine une demi heure pour rallier notre bourgade des environs de Compiègne à Saint léger aux bois. A l’écart des chemins touristiques mais pourtant à portée de volant du moindre Parisien, Nordiste ou même Champenois qui souhaiterait renouer avec la nature grandiose de ce village lové dans les sous-bois de l’Oise.

On tourne un peu dans les ruelles avant de nous engager sur le chemin menant au domaine. Un portail à gauche, on entre, devant nous se dévoile déjà l’un des bijoux bleus aquatique faisant face au bâtiment d’accueil.  Le domaine des étangs bleus, t’accueille en majesté. On gare la voiture sur le parking puis on glisse les clés au fond de notre poche, le week-end nature peut commencer !

S’y retrouver

Un sourire, une poignée de main, une bise, trois mots: « bienvenue au domaine ». Etienne nous accueille en boss cool et dynamique à la fois. Tu sais ce genre de type qui semble avoir trouvé sa place et qui, de ce fait, inspire autant qu’il aspire à l’ouverture et au partage.

« Content de vous rencontrer enfin ! Faites le tour on se rejoint à l’accueil ! »

On contourne le bâtiment de bois, poussons la baie vitrée. Derrière le comptoir « home made », Emilie, chevelure blonde, sourire communicatif… nous accueille à son tour. Si le ciel est encore gris, ça rayonne tellement ici qu’on croirait voir poindre le soleil.

On discute un moment, du domaine, du bonheur d’être ici, du repas du soir et du lendemain … Le temps s’écoule doucement, paisiblement, ralenti par la facilité des échanges. On récupère nos clés: « Cabane Indigo, expérience Robinson ! Profitez, nous on est là si besoin de quoi que se soit ! ».

Etienne nous aide à charger les bagages sur la voiturette de golf qu’il pilote, puis nous conduit, à travers arbres et lacs, à notre palace de bois douillet pour deux nuits.

P1030824P1030836P1030807

La cabane indigo se dévoile. Elle qui porte le nom de la septième couleur de l’arc en ciel, est si bien intégrée à son environnement qu’elle semble avoir été déposée là à la dernière pluie. Elle se love entre les branches, en surplomb du lac émeraude qui nous rappelle immédiatement par sa couleur, les eaux tant aimées de la baie des rochers au Québec. Le coup de cœur ne pouvait que frapper à la porte de nos sentiments et de nos souvenirs de voyageurs. Et puis, tu pousses la porte et s’offre à toi la chaleur apaisante du bois huilé. Entrer dans cette cabane, c’est un voyage vers l’enfance, une aventure régressive au confins de l’imaginaire: tu entres à la fois chez Robinson Crusoé, dans la cabine d’un capitaine de bateau, dans la maison d’un écureuil… Il ne manque que père castor dans un coin pour te prendre sur ses genoux et te raconter une histoire 😉

Le voyage vers l’enfance continue avec la balançoire installée en contre bas de la cabane, sur les rives du lac. Spot idéal pour la contemplation, la lecture, la photo … De l’autre côté du lac se dessine la silhouette de l’une des cabanes « canadiennes », plus grandes, avec tout le confort. Belle, elle aussi, au milieu des bois.

P1030811

Nous, nous avons choisi l’expérience totale nature ! Pas de douche dans la cabane (une salle de bain « grand luxe » dédiée à chaque cabane Robinson est à disposition à l’accueil.), toilettes sèches, éclairage à la bougie… Au plus près de la nature, nous avons fait le choix de l’impact minimum lors de ce week-end au point d’apprendre à nous laver avec 1L d’eau froide pour deux et par jour ! Défi relevé haut la main. Il est bon parfois de sortir un peu de sa bulle de confort moderne pour se rendre compte de la facilité que nous avons aujourd’hui à accéder à la l’électricité et à l’eau chaude.

Le soir se couche sur ce premier après-midi de découverte, le domaine s’habille de fraîcheur et le vent tombant du soir fait frissonner la chevelure des arbres. Il est temps pour nous de sortir nos lampes frontales et de parcourir à pied les 10 minutes qui nous séparent du bâtiment d’accueil qui, ce soir, à été aménagé pour nous en salle de repas. Une bonne petite fondue savoyarde pour nous réchauffer le cœur encore un peu plus. Nous avons adoré ce moment ! Cette découverte du panier à pic-nic rempli de tous les éléments nécessaires à la confection de ton repas. A toi de faire fondre le fromage, d’ajouter le vin blanc… Le tout, bien sûr, en buvant un petit verre de rouge et en profitant de l’atmosphère cosy de l’endroit. Une bien belle soirée, comme on les aime !

Enfin, retour à la cabane, le ventre bien rempli, la tête déjà loin du quotidien. Le lit moelleux nous tend les bras, au dessus de nos têtes, les arbres dansent au clair de lune et nous admirons secrètement leur balais depuis notre lucarne sur le ciel. Bercés, nous tombons dans les rêves forestiers.

S’y offrir du bon temps

Samedi se lève, la nature sort de sa nuit, nous frottons nos yeux encore lourds d’un sommeil au milieu du silence. 8h, le petit déjeuner nous attend dans son panier déposé dans notre « boîte à trésor ». Tels des pirates gourmands remontant un coffre de gourmandises à notre bord, nous salivons d’avance ce premier festin matinal.

Sache cher copain que le domaine des étangs bleus, se donne pour règles de réduire son impact écologique au maximum. C’est donc avec joie que l’on déguste des produits locavores et de saison: Les croissants viennent de la boulangerie d’à côté, les yaourts de la ferme, le jus est pressé dans le coin, les fruits sont moches mais c’est comme ça qu’on les aime ! Un début de journée parfait !

Aujourd’hui le programme est chargé… non sans blagues, le programme c’est: « laisse faire et profite du moment ! ».  Ici tu laisses le temps au temps, alors on commence par un petit moment de contemplation comme on les aime. Simplement regarder la nature s’éveiller et s’émerveiller des nuances de gris qui l’enrobe d’une robe mystérieuse. Non il ne fait pas beau, mais il suffit de changer son angle de vue pour déceler d’autres beautés que le soleil ne saurait révéler. Ce matin gris nous va à merveille !

P1030903P1030882P1030889

Maintenant c’est décidé, nous allons nous balader ! Nous commençons par rendre une petite visite aux trois chèvres, mascottes du domaine. Câlines, elles se laissent aisément approcher et jouent aux starlettes devant notre objectif… Biquette Paltrow, Chèvrone Stone et Nacabri Portman 😀 tapent la pose ! On passe un bon moment à observer leurs petits caractères et à s’amuser de leurs jeux.

Puis nous vient l’envie de quitter un peu le plancher des vaches, enfin… des chèvres pour être tout à fait raccord. Bon revenons à nos moutons ! (Ok, on ne refait pas la blague une deuxième fois… lol). Bref, nous embarquons maintenant dans l’une des deux barques mise à disposition des aventuriers Robinson 😉

Petit aparté: sache cher copain, que toutes les activités du domaine sont gratuites dès que tu réserves pour un minimum de 2 nuits 😉

P1030912

PM prend les rames et se met à ramer… ne comprend pas là qu’il fait avancer notre esquif, mais plutôt qu’il galère au point qu’on finisse par nous échouer dans les roseaux ! Rose et Jack version « heureusement personne ne nous regarde ! » 😀

Finalement, il prend le coup et nous voguons enfin sur les eaux pures à la couleur presque irréelle. Un moment vraiment génial, qui t’éloigne encore un peu plus du quotidien et qui te reconnecte avec la nature en la voyant, une nouvelle fois, sous un autre angle.  On se laisse porter par les vagues légères que poussent le vent et par la berceuse de leur écho contre la coque.

P1030857P1030862

De retour sur la terre ferme, nous accrochons notre esquif à ses amarres et profitons d’une légère éclaircie pour prendre quelques jolies photos du domaine qui s’éclaire de nouvelles couleurs.

Cet après-midi nous avons un rendez-vous que nous attendons avec impatience: 1h30 de travail du bois en compagnie d’un véritable expert 😉 Jean-Benoit sera notre professeur, lui le MacGyver du domaine, le « géo trouve tout » qui est à l’origine de la  conception de toutes les cabanes. Ce genre de type qu’on adore : à la fois réservé, ingénieux, captivant et partageur. Il nous propose de concevoir avec lui une lampe sur la base d’une branche récupérée dans la forêt. Il nous apprend à « lire » le bois, à exploiter les possibilités qu’il offre, pour créer un objet que nous serons les seuls posséder. Ici la nature est l’artiste, nous ne sommes que les petites mains qui embelliront son oeuvre.

On passe de rabots et couteaux à bois, de ponceuses en perceuses… très vite on voit naître sous nos mains, la beauté organique de notre lampe. J-B nous laisse travailler en donnant simplement ses conseils avisés, en contant ses savoirs sur le bois et en partageant l’histoire du domaine et de ses cabanes.

Un super moment qui se conclu par le bonheur d’admirer l’objet magnifique que nous avons conçu ensemble ! Cet atelier a été un pur plaisir ! A ne pas manquer lors d’un passage ici 😉

Pour finir la journée, nous partons à la découverte des sous-bois alentours. Sur l’un des chemins, ont été aménagés des points d’observation de la faune. Nous restons de longue minutes à scruter les clairières dans l’espoir d’apercevoir le roi des lieux… Le grand cerf ! Malheureusement pour nous, il restera caché au secret des branches et des fougères, nous scrutant, lui, peut-être depuis son propre post d’observation. La vraie nature s’exprime ici, incorruptible, imprévisible… Pour preuve, le matin même, des résidents du domaine ont aperçu le King se baladant du haut de sa fière majesté. En tout cas, il fait parfois du bien de se reconnecter au silence, de mettre tous ses sens en éveil dans le but unique de déceler la moindre preuve du passage d’un animal sauvage. Redevenir un coureur des bois, avec pour seul objectif d’embrasser la splendeur de la nature.

S’y fier

Le soir tombe maintenant sur l’Oise et sa forêt.  Nous nous apprêtons à prendre la route pour Compiègne où Emilie nous a réservé une table pour le dîner. Suivant ses conseils, nous avons choisi de manger au restaurant Rhizome.

Et quelle découverte !

Nous qui sommes végétariens avons enfin trouvé notre adresse sur Compiègne ! Un décor chaleureux, une cuisine fantastique et un accueil absolument parfait ! Le restaurant respire l’amour de son terroir, de la bonne cuisine, de l’humain et surtout de ses deux créateurs. Claire en salle, t’apporte le sourire et la gentillesse qui subliment encore un peu plus les plats délicats de son amoureux Sam qui oeuvre aux fourneaux.

Ici la cuisine est locavore, ancrée dans une culture écologique et humaine d’une intelligence rare pour un restaurant accessible à toutes les bourses.

Une cuisine si belle, que les frissons ont même parcourus nos échines. PM affirme avoir mangé ici le meilleur dessert de restaurant de sa vie !

Alors crois-nous, tu peux faire confiance à l’équipe du domaine des étangs bleus s’ils te donnent des conseils 😉 Suis les tu ne seras pas déçu !

This is the end

C’est le cœur et le ventre rempli de douceur que nous rentrons à la belle indigo pour notre dernière nuit au milieu des bois. Sur le chemin, dans la nuit, tu entends les animaux s’agiter dans les bosquets. Le faisceau de la lampe révèle les yeux brillants qui t’observent au même titre que tu les observes. Chacun sait que le face à face n’ira pas plus loin et l’on reprend nos routes respectives pour aller se coucher ou chercher de quoi manger un peu 😉

P1030972

Nous profiterons d’un dernier moment hors du temps et de la réalité, en nous installant sur les rives du lac, assis sur la balancelle, allumant un feu de camp. Les étincelles sortant bruyamment des souches sèches, résonnèrent telles des mini feux d’artifice dans une nuit à demi nuageuse. Les flammes crépitantes montant vers le ciel imitèrent par instants éphémères l’éclat des étoiles naissantes.

Une dernière fois, le ciel s’étale au dessus de nos têtes, les arbres grincent au souffle du vent, nous nous endormons dans la douceur d’un week-end parfait.

Venu le jour, nous prenons notre petit dej’ de pirate 😀 Il est déjà l’heure de plier les valises et de penser à reprendre le chemin de la maison. Juste le temps de faire un dernier tour dans le domaine et de profiter du soleil qui salue notre départ. Les ultimes instants seront donc ensoleillés ponctuant de façon idéale cette fantastique expérience Robinson !

C’est à regret que nous rendons les clés de l’Indigo à Etienne, avec la promesse de revenir bientôt et de se prévoir un moment tous ensemble autour d’un repas et d’un verre.

Nous te laissons sur cet au revoir, avec l’espoir de t’avoir donné l’envie de vivre l’aventure proposée par le domaine des étangs bleus 😉 Et de découvrir la richesse créative et de cœur d’Emilie, Etienne et J-B !

Encore une fois, MERCI à vous trois pour ces beaux moments !

Nous t’embrassons copain voyageur !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s